Enabel

Project Manager pour le programme de développement agricole du district de la Tshopo (h/f/x)

Closing date : 8 Apr 2021

Contexte

La République démocratique du Congo (RDC) est le pays partenaire le plus important de la coopération gouvernementale belge. Enabel y compte trois cents salariés, dont une trentaine d’expatriés. La Belgique est le troisième bailleur bilatéral au Congo.

La coopération belge est active au Congo depuis 1960. Enabel a reconcentré ses actions dans les domaines du développement rural, du désenclavement des zones agricoles, de la formation professionnelle, de la santé, de l’eau et de l’énergie. Enabel dispose de vingt bureaux dans dix provinces qui assurent une proximité avec la population locale, qui caractérise particulièrement notre programme de coopération.

Le Programme de développement agricole dans la Tshopo (PRODAT) est mis en œuvre depuis 2015 et ses principales cibles sont : les populations (agriculteurs et autres) ainsi que les partenaires et fonctionnaires habitant les zones d'interventions.

En 2019, une phase d’extension qui s’étend jusqu’à la fin de 2022 a été formulée. Si elle confirme les principales orientations telles que définies dans le document de projet initial, elle s’inscrit cependant dans une double démarche : approfondir et consolider, sur base des leçons apprises, l’existant et intégrer un « pilote » de développement territorial sur une des zones du projet.

Objectif général : Les revenus des exploitations familiales dans les zones cibles de la Province de la Tshopo sont augmentés grâce à une relance durable de la production agricole et contribuent à la réduction de la pauvreté.

Objectif spécifique : Les systèmes agraires intégrant des pratiques de gestion durable et les besoins différenciés des hommes et des femmes sont améliorés tout en assurant l’accès aux marchés.

Les résultats attendus du PRODAT sont les suivants :

  • Les Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) et opérateurs privés locaux ont amélioré une offre de services aux producteurs agricoles en vue d’augmenter la production et la productivité des exploitations familiales.
  • Les OPA et opérateurs privés locaux ont amélioré une offre de services aux producteurs agricoles en vue d’augmenter la valeur ajoutée des principales spéculations retenues au niveau des fonctions post-récolte.
  • Les acteurs publics provinciaux sont renforcés dans leurs fonctions d’appui, de suivi et de coordination du secteur agricole.
  • Les conditions d’un développement local autour de l’enjeu commun agriculture et mobilité dans la zone rurale-urbaine d’Isangi et son hinterland sont réunies en vue d’une réduction des inégalités sociales et économiques.

Description de la fonction

En tant que Project Manager rapportant directement au Coordinateur Provincial, vous assurerez la coordination générale du projet et apporterez une vision stratégique globale, auprès de l’équipe du projet (12 personnes) et des partenaires (gouvernement provincial, universités et centres de recherche, acteurs communautaires…).

Vous assurerez la mise en œuvre et le suivi des activités relatives au développement des filières agricoles ainsi que la coordination efficace entre acteurs et structures de concertation avec une implication active des OPA. Vous participerez ainsi au renforcement du développement agricole et socio-économique durable selon une approche territoriale/locale. Vous serez amené.e à gérer et suivre, en particulier sur le plan technique, les différents marchés publics de fournitures et de services ainsi que les différents accords et conventions (élaboration des cahiers de charges ou spécifications techniques, suivi de la mise en œuvre et réceptions). Vous assurerez également la mise en œuvre de la synergie opérationnelle avec le second programme de la Tshopo : le programme de formation professionnelle EDUT.

Responsabilités attendues :

  • Vous êtes responsable de la bonne exécution du projet (contenu, planning, budget, qualité) ;
  • Vous coordonnez la réalisation des activités afin d’atteindre les objectifs du projet ;
  • Vous contribuez au renforcement des capacités des organisations partenaires ;
  • Vous coordonnez le processus d’apprentissage sur la manière dont une intervention contribue au développement d’un secteur ;
  • Vous dirigez l’équipe placée sous votre responsabilité hiérarchique ;
  • Vous vous assurez que les informations pertinentes sur les résultats sont disponibles pour le monitoring et l’évaluation afin de permettre le suivi de la performance, la prise de décision, l’apprentissage et le reporting ;
  • Vous assurez la responsabilité, selon des modalités qui restent à définir (méthodologie, intervenants…), de la capitalisation des expériences et leçons apprises et de la diffusion des connaissances en priorité vers les partenaires ;
  • Vous mobilisez, au niveau le plus adéquat (local, national voire international) les acteurs de la recherche en vue de consolider et valider les démarches socio-économiques et techniques du projet (à même d’alimenter également la démarche de capitalisation).

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master en Développement Rural ou équivalent.

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets de développement rural au niveau international ;
  • Minimum 2 ans d’expérience de travail pertinente sur le continent africain ;
  • Une expérience en tant que responsable d’équipe ;
  • Une expérience en gestion de budget et exécution ;
  • Une expérience dans plusieurs projets constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet ;
  • Connaissance approfondie dans les domaines de l’appui conseil, des approches filières et systèmes culturaux, de l’innovation technique ;
  • Compétences en développement territorial et/ou local ;
  • Capacité de planification, d’organisation et de gestion ;
  • Compétences en monitoring et évaluation ;
  • Attitude dynamique, proactive et aptitude à la remise en question ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail en RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français et de l’anglais est donc exigée.

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Nous vous offrons

  • Une fonction passionnante dans un environnement international.
  • Un contrat de 22 mois basé à Kisangani avec des déplacements fréquents sur le terrain.
  • Vous êtes engagé.e au sein d'Enabel dans la fonction "Intervention Manager". Le package salarial de cette fonction correspond à notre barème (classe 6) et comprend le salaire mensuel brut, ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Les candidat.e.s sont choisi.e.s uniquement sur la base de leurs compétences.

How to apply

Intéressé.e?

Postulez, au plus tard le 08/04/2021, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération.